Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Denix le Lun 04 Fév 2013, 08:04

Pour nos cavaliers : http://insitu.revues.org/9724 ...


_________________
"Si le mal peut prendre le dessus dans le temps
Le bien est toujours vainqueur dans l'éternité
"



avatar
Denix
Prince

Messages : 4546
Date d'inscription : 27/08/2010
Age : 43
Localisation : Dans la campagne Toulousaine.

http://www.misterdenix.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Michel, ChevalierDeDrouie le Lun 04 Fév 2013, 10:36

Merci Denis ! Je l'ai vite parcouru, cela semble trés riche.

_________________
O très glorieux prince des milices, Saint Michel Archange, défendes-nous dans le combat que nous livrons contre les puissance des ténèbres et contre leurs malices.
http://www.gesta-albigensis.com/
avatar
Michel, ChevalierDeDrouie
Vicomte

Messages : 1616
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 41
Localisation : Occitanie, France, Europe, Terre, Galaxie, Univers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Michel, ChevalierDeDrouie le Lun 04 Fév 2013, 13:16

J'aime bien ces peintures mural elle montre bien les postures et les équipements du cavalier.
Voici une autre source (photo prise par Margaux au musée Schnütgen - Cologne):


Voici aussi une belle fresque de notre-dame de Gargilesse (Berry)
Une église du XIème qui abrite des fresques du XIIIème siècle.


Et du mi XIIIéme Aragonnais:



La posture de monte en jambe tendue avec des étrivières bien avancé est une technique de monte que nous avons plus l'habitude de faire. Elle a sa raison d'être, la position du pied est importante pour qui veut faire manœuvrer le bourrin sans avoir à trop solliciter les bras et du coup, tout passe par les pieds. Ce qui fait que les pieds sont en contact avec le cheval que pour donner un ordre (de la même manière des montes de travail comme la monte western). Le reste du temps la posture de la jambe est en appuis, (le pied sans contact avec le cheval) pour mieux être calé contre le troussequin (bien relevé jusqu'au lombaire) afin d'avoir une meilleur stabilité en cas de choc de lance et de maniement d'épée.

_________________
O très glorieux prince des milices, Saint Michel Archange, défendes-nous dans le combat que nous livrons contre les puissance des ténèbres et contre leurs malices.
http://www.gesta-albigensis.com/
avatar
Michel, ChevalierDeDrouie
Vicomte

Messages : 1616
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 41
Localisation : Occitanie, France, Europe, Terre, Galaxie, Univers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Manjaceba le Mar 05 Fév 2013, 00:23

Ouh là, sympathique tout cela !!!!!
avatar
Manjaceba
Baron

Messages : 1238
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 53
Localisation : CABRESPINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Michel, ChevalierDeDrouie le Dim 10 Fév 2013, 11:51

Encore une petite trouvaille, les fresques de la chapelle templière de Cressac (Les fresques paraissent contemporaines de la construction de la chapelle, c’est-à-dire la deuxième moitié du XIIe siècle). C'est la victoire remportée en 1163 par les Croisés dans la plaine de La Bocquée au pied du Krak des Chevaliers, qui est décrite sur le mur nord de la chapelle de Cressac.

Un petit zoom pour voir notamment les énarmes:




La charge à la lance, jambe tendue, les fesses en apuis sur le trousequin:

de plus pret on voie le détail du bouclier glabé (comme celui de notre bon compte de Foix sur la reconstit' de Muret) :

Encore un bouclar bien cintré:


Une petite dernière pour les différence entre la selle européenne et la sarazinne (à droite):

_________________
O très glorieux prince des milices, Saint Michel Archange, défendes-nous dans le combat que nous livrons contre les puissance des ténèbres et contre leurs malices.
http://www.gesta-albigensis.com/
avatar
Michel, ChevalierDeDrouie
Vicomte

Messages : 1616
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 41
Localisation : Occitanie, France, Europe, Terre, Galaxie, Univers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Adelard l Errant le Dim 10 Fév 2013, 19:01

connu mais sympa ....on voit bien.

j'aime le bouclier , mais il peu aussi s'agir d'une manière de représenter la courbure.
avatar
Adelard l Errant
Prince

Messages : 4504
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Michel, ChevalierDeDrouie le Dim 10 Fév 2013, 21:22

Certainement vue que les perspective sont loin d'être respecté, mais on ne peut douté qu'il y a des boucliers de différent cintrages, vue que l'on voie sur la même fresque des boucliers à cintrage différent.

_________________
O très glorieux prince des milices, Saint Michel Archange, défendes-nous dans le combat que nous livrons contre les puissance des ténèbres et contre leurs malices.
http://www.gesta-albigensis.com/
avatar
Michel, ChevalierDeDrouie
Vicomte

Messages : 1616
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 41
Localisation : Occitanie, France, Europe, Terre, Galaxie, Univers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Nuño Sanç le Lun 11 Fév 2013, 17:10

Michel, ChevalierDeDrouie a écrit:Certainement vue que les perspective sont loin d'être respecté, mais on ne peut douté qu'il y a des boucliers de différent cintrages, vue que l'on voie sur la même fresque des boucliers à cintrage différent.

J'avais déjà fait une étude sur les différentes flèche de cintrage des boucliers et surtout leurs intérêt, il s’avère en effet que le cintrage à pour utilité de renvoyer le choc contre l'adversaire, il avait donc pour mission d'effectuer un effet de ressort pour absorber et renvoyer la force de l'impacte qu'on lui occasionne ... Wink
avatar
Nuño Sanç
Page

Messages : 298
Date d'inscription : 03/09/2010
Localisation : 06/83441118

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval et son cavalier dans la peinture murale des XIe-XIIIe siècles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum